De l’expérimentation à la prise en charge par l’Assurance maladie

La télèmèdecine est entrée dans le droit commun pour les médecins
le 15 octobre dernier. Les chirurgiens-dentistes doivent maintenant
faire reconnaître leur spécificité et convaincre l’Assurance maladie
de financer cet acte. Nicolas Giraudeau, chirurgien-dentiste au
CHRU de Montpellier, alerte sur la nécessité de préserver la qualité
du diagnostic.

Lire la suite ici.